crasseux


crasseux

crasseux, euse [ krasø, øz ] adj.
XIIIe; de 2. crasse
Qui est couvert de crasse, très sale. malpropre, sale; fam. crado. Cheveux, linge crasseux. Une chemise crasseuse. Un escalier crasseux et puant. ⊗ CONTR. Impeccable.

crasseux nom masculin Populaire. Peigne. ● crasseux, crasseuse adjectif Couvert de crasse, d'une saleté répugnante : Mains crasseuses.crasseux, crasseuse (synonymes) adjectif Couvert de crasse, d'une saleté répugnante
Synonymes :
- dégoûtant
Contraires :
- net

crasseux, euse
adj. Couvert de crasse. Visage crasseux.

⇒CRASSEUX, EUSE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— [En parlant d'une pers. et, plus gén., du corps, de vêtements, d'objets personnels] Qui est d'une saleté répugnante. Col crasseux, mains crasseuses. Il [l'agent] tira de sa poche un calepin crasseux (A. FRANCE, Crainquebille, 1904, p. 18). Déjà à partir du tunnel, les street boys pullulent pieds nus, crasseux (TAINE, Anglet., 1872, p. 36).
SYNT. Ongles, visages crasseux; chapeau, haillons crasseux; jeu de cartes, mobilier crasseux.
[Employé comme terme d'injure] On continua à m'appeler « le miteux » ou « le crasseux » (VIALAR, Faux fuyants 1953, p. 31).
[En constr. expressive antéposée du type adj. + de + subst.] Je le vois encore, tiens, coiffé d'un grand vieux crasseux de feutre si déchiré qu'il lui tombait sur le nez (POURRAT, Gaspard, 1925, p. 190).
P. ext. Hôtel, café crasseux; rue crasseuse. Un bouquet de grands arbres ondoie dans ce paysage crasseux et immobile (ARNOUX, Paris, 1939, p. 310) :
1. ... les quelques réjouissances solitaires et honteuses que des privilégiés se procuraient à prix d'or, au fond d'une arrière-boutique crasseuse.
CAMUS, La Peste, 1947, p. 1430.
Rem. La docum. atteste l'adj. crassi, ie (rare). Même sens. Ces choses sont étalées sur des petits dressoirs en bois crassi et vermoulu (LOTI, Maroc, 1889, p. 329).
B.— Au fig.
1. [Avec une idée de mépris, de dégoût au plan moral, soc., esthétique] Dégoûtant, ignoble.
a) [En parlant de pers.] Les bruyants, gesticulants et crasseux fantoches de la troupe à Gambetta (L. DAUDET, Dev. douleur, 1931, p. 26). Des gens crasseux et morts de peur qui plastronnent (GIONO, Hussard, 1951, p. 305).
Crasseux de... Couvert d'une couche de. Les gens moraux, crasseux de légalisme et de moralisme (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 688).
b) [En parlant d'une chose, d'un événement] :
2. Dans l'ombre grouille la faune habituelle (...) l'interdit de séjour (...) le type qui n'en revient pas et qui lit avec effarement sur les murs crasseux l'histoire encore plus crasseuse des abonnés aux menottes.
H. BAZIN, La Tête contre les murs, 1949, p. 142.
2. En partic. [Par transpos. adj. des emplois II et III de crasse1]
a) [Correspond à crasse1 II B 2 a] Vx et fam. D'une avarice sordide, mesquine. Synon. ladre, pingre, chiche. Il y avait chez ces juives de Bordeaux une crasseuse rapacité (A. DAUDET, N. Roumestan, 1881, p. 323).
b) [Correspond à crasse1 II B 2 b] Inadmissible au regard des normes, grossier. Ignorance, bêtise, éducation crasseuse.
II.— Emploi subst., arg. Peigne (généralement sale). Le Noiraud, déjà habillé, ratissait de son éternel crasseux son cuir chevelu fraîchement tondu (LE BRETON, Hauts murs, 1954, p. 169).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Prob. ca 1500 craceuse (Therence en frçs, f° 170 r° ds GDF. Compl.); 1538 (EST.); 2. fin XVIIe s. fig. (ST-SIMON, 427, 170 ds LITTRÉ : La bassesse plus que très-crasseuse de sa naissance); 3. 1718 (Ac. : On dit aussi Crasseux, pour sordidement avare. Il vit en crasseux). Dér. de crasse1; suff. -eux. Fréq. abs. littér. :219. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 159, b) 230; XXe s. : a) 339, b) 467.

crasseux, euse [kʀasø, øz] adj. et n.
ÉTYM. XIIIe; de crasse.
———
I Adj.
1 Qui est couvert de crasse (II.), très sale. Malpropre, sale. || Cheveux, pieds crasseux. || Chemise crasseuse.Une maison crasseuse. || Un escalier crasseux et puant.Personnes. || Des enfants crasseux.fam. Cracra, crado, craspec. || Un clochard crasseux.
1 (…) les cheveux hirsutes, la barbe longue, le corps crasseux et pouilleux, ils présentaient l'aspect de bandes de brigands, « toute la ladrerie de Provence et de Languedoc (…) »
Louis Madelin, l'Ascension de Bonaparte, IV, p. 47.
2 Il était devenu très misérable, crasseux, pouilleux, oui, pouilleux, et il a fini dans quelque hospice (…)
G. Duhamel, Cri des profondeurs, IV, p. 70.
3 Notre chambre était toute petite. Elle était sale. La cuvette était crasseuse. Personne n'eût songé, dans le Barrio Chino, à nettoyer sa chambre, ses objets ou son linge.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 67.
2 Fig. Vx. Qui vit dans une avarice sordide. Avare, chiche, pingre.De basse condition.
3 Mod. Qui a les caractères d'une crasse (II., B., 1.), d'un mauvais tour.
4 Sa goujaterie frappait dans le vide (…). Mais il l'ignorait. Et le procédé reste parfaitement crasseux.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXII, p. 280.
———
II N.
1 Un crasseux, une crasseuse, personne très sale.Fig. Vx. Avare.T. d'injure. || Espèce de crasseux !
2 Argot. Vieilli. Peigne.Chapeau.
CONTR. Clair, propre.
DÉR. Cracra, crado, craspec.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crasseux — crasseux, euse (kra seû, seû z ) adj. 1°   Couvert de crasse. Visage crasseux. Mains crasseuses. Bonnet crasseux. •   Mon extérieur est simple et négligé, mais non crasseux et malpropre, J. J. ROUSS. Conf. VIII.    Fig. •   Dreux, dans le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • crasseux — CRASSEUX, EUSE. adj. Plein de crasse, couvert de crasse. Mains crasseuses. Cheveux crasseux. Barbe crasseuse. Il est tout crasseux. Bonnet crasseux. Calotte crasseuse. [b]f♛/b] On le fait quelquefois substantif. Un crasseux. Vilain crasseux.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • crasseux — Crasseux, [crass]euse. adj. Plein de crasse, couvert de crasse. Mains crasseuses. cheveux crasseux. barbe crasseuse. il est tout crasseux. bonnet crasseux. calotte crasseuse. On le fait quelquefois substantif. Un crasseux. un vilain crasseux. une …   Dictionnaire de l'Académie française

  • crasseux — Crasseux, Squallidus …   Thresor de la langue françoyse

  • CRASSEUX — EUSE. adj. Plein de crasse, couvert de crasse. Visage crasseux. Mains crasseuses. Cheveux crasseux. Barbe crasseuse. Il est tout crasseux. Bonnet crasseux. Calotte crasseuse.   Il s emploie quelquefois comme substantif, en parlant Des personnes.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • crasseux — n.m. Peigne …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • crasseux — adj., encrassé, très sale, très malpropre, dégoûtant : ankwèni, yà, yeu (Saxel.002), kwèneû, za, e (Genève.022), R. Couenne ; gonyeû, za, e (022), R. => Crasse (gonye) ; ékoreu, za, e (Albanais.001) ; krasseû, za, e (Cordon, Villards Thônes),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CRASSEUX, EUSE — adj. Qui est couvert de crasse. Visage crasseux. Mains crasseuses. Cheveux crasseux. Barbe crasseuse. Il est tout crasseux. Il signifie aussi Qui vit dans une avarice sordide. Il vit en crasseux. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • crasseuse — ● crasseux, crasseuse adjectif Couvert de crasse, d une saleté répugnante : Mains crasseuses. ● crasseux, crasseuse (synonymes) adjectif Couvert de crasse, d une saleté répugnante Synonymes : dégoûtant sale sordide …   Encyclopédie Universelle

  • sseux — crasseux gneisseux interosseux mousseux osseux paresseux pisseux poisseux …   Dictionnaire des rimes